<iframe src="https://www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-WDC4GLM" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden">

Infrastructure - 09.06.2021

MAINTENANCE DE VOTRE MATÉRIEL IT EOL/EOSL PAR DES TIERS TPM

SHARE

60% economie TPM 1280x491Patches & updates, contrats de maintenance, SLA, équipements TIC en fin de vie ou de service, etc. Autant dire des prises de tête dont tout responsable IT a forcément déjà vécu.

Et ce, afin d’éviter le scénario catastrophe où toute l’entreprise serait à l’arrêt à cause d’une panne de serveur, par exemple. Une situation qui peut s’avérer très coûteuse si le problème n’est pas résolu rapidement.

Si ces réparations sont effectuées suivant votre contrat d’entretien original, les coûts sont couverts. Ce contrat de maintenance, une fois arrivé à son terme, peut être prolongé à condition que l’équipement ne soit ni en fin de vie ou service. Une telle extension peut vous coûter un bras. Tout ça, pour vous demander « s’il ne vaut pas mieux acheter du matériel neuf ».

Une terrible déception s’abat sur vous quand vous apprenez que votre matériel TIC, qui fonctionne encore parfaitement, est en passe d’être en fin de vie (EOL) ou de service (EOSL).

L’idée serait-elle alors de débrancher la prise et d’aller frapper à la porte du ou de la CFO pour lui demander à nouveau un budget ?

Par chance, non ! La maintenance par des tiers permet de pérenniser votre investissement et la durée de vie de vos équipements TIC. Vous participez par ailleurs à l’économie circulaire en luttant contre la masse de déchets électroniques. Joli geste, non ?

Avant toute chose...


Quelle est la différence entre la fin de vie (EOL) et la fin de service (EOSL) ?

Fin de vie (EOL) : le département R et D du fabricant a accompli un bon travail et a trouvé un successeur digne de ce nom pour votre produit. En vue de stimuler les ventes, le constructeur procède au retrait systématique des anciennes versions.Inutile de paniquer pour autant, le fabricant reste obligé de fournir un support de x années, des updates, des patches, etc. pour votre appareil. Les contrats d’entretien coûtent de plus en plus cher dès qu’il y a prolongation.

Sentez-vous la corde se resserrer autour de votre cou ? Oui ? Super, ça tombe bien.

Fin de service utile (EOSL) : date à compter de laquelle le fabricant met fin à l’utilisation de l’appareil. Fini maintenance, support, patches, etc. Autrement dit, l’état (logiciel) actuel du périphérique correspond aussi à la dernière mouture (pour autant que vous ayez effectué toutes les mises à jour).

Votre cœur peut faire un bond désormais ! Comment garantir la poursuite des activités à 100 % si la maintenance des infrastructures TIC n’est plus possible ?

Quand faut-il confier ses contrats de maintenance TIC à des tiers ?

Au moment de l’achat, vous êtes libre de signer un contrat de maintenance « standard » avec le fabricant (par exemple, à partir du jour ouvrable suivant) pour un certain nombre d’années (selon la marque et l’appareil). Vous pouvez aussi opter pour une extension et/ou une mise à niveau du service pour bénéficier des prestations plus rapides et de qualité exemplaire (par exemple, dans les 4 heures sur place), moyennant un coût supplémentaire.

À l’expiration de ce premier contrat de maintenance, vous pouvez déjà contacter un gestionnaire TPM pour conclure un contrat de maintenance à votre meilleure convenance.

Quels sont les avantages du recours à un partenaire de maintenance tiers ?

Économisez 50 à 70 % sur vos contrats de maintenance TIC

Le principal intérêt des constructeurs est de vous faire acheter de nouveaux équipements d’infrastructure TIC au plus vite. Les contrats de maintenance coûtent donc de plus en plus cher à mesure que les années supplémentaires de support/maintenance défilent. Tout ça pour vous faire passer à un nouveau produit au bout d’un certain temps.

Comment économiser jusqu'à 70% sur les coûts d'entretien de votre datacenter

Pourquoi les coûts sont-ils plus faibles ?

Le modèle économique consiste non pas à vous faire opter pour un nouveau produit au plus vite, mais plutôt à prolonger la durée de vie totale de vos équipements.

Le fabricant, lui, voit ça d’un autre œil : que vous n’utilisiez pas votre équipement TIC longtemps ne l’intéresse pas. Vaut mieux que tout soit payé avant de pouvoir vendre de nouveaux produits.

Un plan de continuité des affaires

Veiller à ce que tout fonctionne bien est l’une des missions qui repose sur les épaules de tout manager IT. Impossible d’imaginer les « affaires courantes » sans IT. Réfléchissez à l’impact d’une panne de votre serveur Exchange, tant qu’il est encore en place. Ou un problème de serveur, de stockage qui empêche l’entreprise d’accéder aux données.

Le téléphone se met à sonner à tout va ?

Prolongez la durée de vie de vos équipements IT et les investissements correspondants.

Avez-vous déjà calculé la somme de votre investissement initial et des contrats de maintenance ? Le résultat peut être impressionnant.

Dans ce cas, pourquoi vous forcer à débourser à nouveau de l’argent pour remplacer quelque chose encore en parfait état ?

Économisez jusqu’à 60 % sur l’achat d’équipements TIC remis à neuf.

La nouveauté, c’est sympa, mais pas toujours utile.

La remise à neuf est-elle une bonne idée ? Une interrogation de pas mal de personnes. À juste titre. Un matériel usagé ne signifie pas « cassé » ou de « mauvaise qualité ». Les contrôles de qualité qui précèdent la remise dans le circuit du matériel reconditionné sont au contraire stricts.

Un gestionnaire TPM est parfois amené à recourir à des « courtiers » pour acheter des disques, de la mémoire, etc. retirés du marché. Avant de réintégrer la pièce de rechange dans le circuit opérationnel, le gestionnaire TPM effectue un contrôle de qualité complet et des tests. Il procède aussi à une nouvelle certification. Vous pouvez donc compter sur un produit performant.

Stratégie multifournisseurs : soutenir différentes marques

Rien de plus désagréable que de faire appel à des interlocuteurs différents pour l’entretien des produits appartenant à chacune de vos marques.

Les gestionnaires TPM adoptent (la plupart du temps) une stratégie multifournisseurs. La raison ? Ils veulent préserver le plus d’équipements possible et ne pas être liés à une seule marque. Établir des contrats taillés sur mesure (SLA correspondants) est souvent envisageable si vous avez des marques différentes.

Le gestionnaire TPM vérifie alors la disponibilité en continu de pièces de rechange, par exemple un disque SAN, une mémoire, etc. uniquement accessibles via le circuit de reconditionnement.

D’une importance non négligeable...

Participez à la lutte contre la masse de déchets électroniques toxiques

Impossible de fermer les yeux sur cette problématique. Le marché des TIC est une véritable filière planétaire. Ses répercussions sont les suivantes :

  • extraction de minéraux par l’exploitation minière artisanale ;
  • enjeux écologiques tels que l’érosion des sols, la pollution par le mercure ;
  • la fabrication se délocalise dans des pays à bas salaires où les conditions de travail sont loin d’être optimales (travail des enfants) ;
  • 1/5 des déchets électroniques est recyclé comme il se doit ;
  • les minéraux précieux comme l’or et le cobalt seront tout bonnement épuisés à court terme.

5 conseils pour instaurer une politique d’achat durable TIC

  • Établissez un plan de l’ensemble du cycle de vie de vos appareils : achat, maintenance après expiration de la garantie, en n’oubliant pas le retour, la collecte et le recyclage.
  • Travaillez avec des prestataires qui sont en mesure de vous présenter un plan de recyclage transparent indiquant les modalités de réutilisation des minéraux.
  • Envisagez d’utiliser du matériel TIC usagé si possible.
  • Prévoyez des amortissements plus longs
  • Implémentez une politique d’achat durable TIC pour l’entreprise.

Vous voulez en savoir plus sur la manière dont vous pouvez établir une politique d’achat IT durable ?

Les moyens d’y parvenir en commençant par la conception de votre data center et en terminant par l’utilisateur final sont expliqués en cliquant sur le lien ci-dessous (rapport d’ABN Amro).

https://www.abnamro.nl/nl/zakelijk/insights/sectoren-en-trends/technologie/verduurzaming-it-heeft-duw-in-de-rug-nodig.html

Vous avez d’autres questions ? Vous souhaitez de plus amples informations ? Contactez aujourd’hui notre spécialiste Pierre Baccus.

Pierre Baccus

Account Manager ICS Econocom

GSM : +32 (0) 475 61 49 95

Tél. : +32 (0)2 790 84 43

E-mail : pierre.baccus@econocom.com


Econocom, le spécialiste, leader en Europe, en maintenance de data centers multifournisseurs. En zone EMEA, nous entretenons plus de 25 000 environnements des marques à forte notoriété (IBM, HP, Dell, EMC, NetAPP...). Nos 25 années d’expérience vous garantissent l’expertise et le savoir-faire requis en matière de maintenance tierce pour préserver le bon fonctionnement de vos systèmes.

Découvrez ici les 5 raisons principales de choisir TPM

 

Articles liés

getting to grip with hybrid it 350x256

Infrastructure

Reprenez le contrôle de votre IT hybride

Pour la plupart des entreprises, l’IT hybride n’est pas un objectif en soi. C’est une réalité dont elles doivent tenter de tirer profit. Près de 80 % ...

EN SAVOIR +
60% economie TPM 350x256

Infrastructure

Comment protéger vos sauvegardes contre les ransomwares ?

La recrudescence de la cybercriminalité pose un nouveau défi aux gestionnaires de données. Vous devez aussi mieux sécuriser vos sauvegardes. La ...

EN SAVOIR +