Infrastructure - 15.05.2020

9 questions importantes avant de choisir un fournisseur de cloud public

SHARE

public cloud 1280x491

Pour une migration réussie vers le cloud, il est indispensable de poser les bonnes questions. Il existe en effet de nombreux types de prestataires. Et si certaines entreprises optent de préférence pour un grand fournisseur de cloud public, d’autres ont tout intérêt à travailler avec un petit fournisseur de cloud privé.

Dans cet article, nous abordons neuf questions clés que vous devez vous poser avant de faire un choix.

Pourquoi voulez-vous migrer vers le cloud (public) ?

Avant de réfléchir au choix du fournisseur de services en cloud public, il est important de déterminer la raison pour laquelle vous voulez migrer vos activités vers le cloud. Basculer vers une organisation de type « cloud first » est une bonne idée, à condition qu’elle soit soutenue par un objectif d’entreprise clair.

Tout d’abord, définissez clairement la raison de votre migration vers le cloud. Déterminez votre stratégie, l’objectif que vous souhaitez atteindre et l’évolution attendue de votre entreprise dans un an. La délimitation de cet objectif vous guidera dans le choix de la meilleure option pour votre entreprise.

Quelles charges de travail voulez-vous migrer ?

Toutes les charges de travail ne sont pas adaptées au cloud public. Identifiez les charges de travail que vous souhaitez migrer, de sorte à choisir l’infrastructure la plus efficace et la plus flexible.

Ainsi, les charges de travail stratégiques sont plus adaptées au cloud privé, tandis que les charges prévisibles conviennent parfaitement au cloud public. Du reste, le nuage public peut être coûteux si votre entreprise traite des données volumineuses, transfère de gros fichiers et requiert des pétaoctets de stockage.

Quel type de support recherchez-vous ?

Si vous confiez vos données à un tiers, il est utile que celui-ci vous apporte le support adéquat. Certains fournisseurs misent sur un soutien personnalisé. Demandez-vous, d’une part, s’il est important pour vous d’avoir au bout du fil un interlocuteur qui connaît votre entreprise et votre charge de travail et vous aide, par exemple, à mettre en place des optimisations.

Découvrez la Tierce Maintenance avec Econocom

D’autre part, il vous faudra tenir compte du coût de ce support. Certains fournisseurs proposent une assistance étendue, mais vous devrez dans ce cas acheter un package spécial, comme pour Microsoft Azure.

Quel est le niveau de sécurité attendu et adapté à vos données ?

Le cloud public n’est pas nécessairement plus dangereux qu’un centre de données sur site. Au contraire, les grands fournisseurs disposent des compétences techniques et des équipements les plus récents, garantissant ainsi un niveau de sécurité élevé. Après tout, la sécurisation d’un centre de données requiert énormément de ressources et d’investissements.

Cependant, si vos données sont sensibles, le cloud public n’est probablement pas la meilleure solution. Il se pourrait même que cette solution ne soit pas autorisée sur le plan réglementaire, car vous avez trop peu de contrôle et de connaissances sur l’infrastructure. Dans ce cas, mieux vaut opter pour un service de cloud privé, de sorte à adapter la sécurité à vos besoins et empêcher toute autre personne d’accéder à vos données.

New call-to-action

Où sont physiquement stockées vos données ?

À première vue, vous pourriez considérer que, le cloud étant en ligne, l’emplacement physique d’un centre de données a bien peu d’importance. Or l’emplacement physique du centre de données peut notamment influencer la connectivité, la sécurité et la conformité.

Vous devez donc tenir compte de la réglementation de votre propre pays, mais aussi des règles du pays dans lequel vos données sont stockées. Il s’agit d’un point important en matière de sécurité, car il peut être difficile de protéger vos données dans un pays au climat politique instable. Par ailleurs, il existe des considérations pratiques telles que les catastrophes naturelles qui peuvent détruire un centre de données. Veillez donc toujours à tenir compte de l’emplacement du centre de données et des risques qui en découlent.

L’évolutivité est-elle importante ?

En tant qu’entreprise en pleine croissance, il est important que votre évolution ne soit pas limitée par vos capacités. D’autre part, vous voulez éviter de louer et de payer un stockage inutile pour des capacités que vous n’utilisez pas. Il est donc important que vous choisissiez un service cloud qui réponde à vos exigences en matière d’évolutivité.

Par exemple, un grand fournisseur constitue la solution idéale si vous avez souvent besoin de ressources supplémentaires aux heures de pointe. Il vous permet d’engager facilement des ressources supplémentaires, et de les réduire si nécessaire. Il est souvent plus difficile pour les petits acteurs de s’adapter aussi rapidement, car la capacité disponible est moindre.

Qu’attendre du SLA et de quelles garanties avez-vous besoin ?

Le transfert de vos données est une opération extrêmement sensible. C’est pourquoi la plupart des fournisseurs de cloud public ont établi un accord de niveau de service (ou SLA) qui fixe des garanties en cas de problèmes inattendus. Dans son SLA, Microsoft prend ainsi des engagements concernant sa politique de rémunération en cas d’interruption imprévue.

Outre les dispositions du SLA à proprement parler, il faut aussi prêter attention aux conséquences en cas de non-respect de ces dispositions.

Quels sont les coûts liés à votre consommation ?

La migration vers le cloud implique que vous ne payez que ce que vous utilisez. Mais vous devez d’abord savoir combien vous consommez. Vous pourrez ainsi comparer les prix et obtenir un coût optimal pour votre consommation moyenne.

En effet, le nuage public n’est pas toujours la solution la plus économique. Bien que les fournisseurs de cloud public bénéficient de coûts plus faibles en raison de leur grande envergure, cela ne signifie pas que leur infrastructure n’entraîne aucun coût, ou qu’ils prennent une marge réduite. L’hébergement de charges de travail importantes et permanentes sur un nuage public peut donc se révéler coûteux.

Devez-vous choisir Microsoft, Google ou Amazon, et existe-t-il des alternatives ?

Choisir un acteur de premier plan présente un certain nombre d’avantages : votre personnel informatique est susceptible de connaître ces outils, ils font partie d’une plateforme logicielle plus vaste et sont compatibles avec un large éventail d’applications et d’intégrations développées par des tiers.

Mais qui dit plus grand dit aussi plus cher. Opter pour un grand fournisseur n’est pas toujours l’option la plus rentable, surtout si vous voulez faire exécuter une charge de travail spécifique sur le cloud. Du reste, un petit prestataire vous offrira généralement un service spécialisé et plus personnel.

L’alternative du cloud hybride

Vous l’avez compris, une longue réflexion s’impose avant de décider de passer au cloud public et de choisir un fournisseur. De même, le cloud public n’est pas nécessairement le meilleur choix : les nuages publics et privés ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Les deux environnements présentent des avantages qui vous intéressent ? Dans ce cas, vous pouvez envisager une solution de cloud hybride, telle que HPE Hybrid IT ou Econocloud, et obtenir le meilleur des deux mondes.

New call-to-action

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous. Nos experts se feront un plaisir de vous aider.

Articles liés

manufacturing goes hybrid IT 350x256

Infrastructure

Secteur de l’industrie en 2021: 45% choisira l’IT hybride

L’industrie manufacturière fait aujourd’hui face à de gros changements. Les processus métiers s’automatisent, les innovations comme l’IOT (Internet ...

EN SAVOIR +
devops 350x356

Infrastructure

CI/CD : Devenir agile pour passer au niveau supérieur

Pour les organisations dont le cœur de métier est le développement d’applications, il est crucial de pouvoir fournir rapidement de nouvelles ...

EN SAVOIR +