<iframe src="https://www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-WDC4GLM" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden">

Financing - 30.06.2021

Est-il temps pour vous d’adopter le Device-as-a-Service ?

SHARE

blog 5 big

Le modèle de Solution-as-a-Service est le levier de votre gestion IT ? Si vous n’y avez pas encore intégré l’équipement des postes de travail, Econocom vous dévoile ses astuces pour passer du mode ‘propriété’ au mode ‘Device-as-a-Service’.

Du aaS à tous les étages ?

L’environnement IT des entreprises est principalement constitué de deux grandes catégories d’actifs : l’infrastructure et les postes de travail. Pour la première, le modèle aaS est déjà bien confortablement installé dans le cockpit des responsables IT : concepts cloud, data centers décentralisés, outils de visioconférence… la solution présente tellement d’avantages que personne n’imaginerait encore un autre modus operandi. Néanmoins, les réflexes sont encore différents dans le cadre de la gestion des postes de travail. Une tendance à inverser pour passer de la propriété à l’utilisation , du prix au coût total (TCO) et du linéaire au circulaire.

Optimiser 70 % des coûts de gestion

Laptops, smartphones, tablettes… 30 % du coût de gestion de votre flotte est lié au hardware contre 70 % à la gestion du matériel . « Il ne faut pas sous-estimer la mise à disposition lors de l’onboarding, la récupération lors de l’offboarding, le stockage, les mises à jour, les réparations voire le remplacement des devices. Les entreprises doivent remettre en question ce volet qui pèse lourd dans les budgets. Ce matériel ne représente pas de réelle valeur ajoutée pour le service IT, c’est juste un moyen de réaliser les ambitions de l’entreprise. La solution future proof est le Device-as-a-Service » souligne Christian Levie, Deputy Director Lease chez Econocom.

New call-to-action

Des entreprises de plus en plus enthousiastes

Les avantages du DaaS sont clairs : efficacité opérationnelle, économies d’échelle, outils dernier cri ou encore transfert de responsabilité. Christian Levie constate que de plus en plus de clients adoptent ce modèle : « La majorité des responsables IT apprécient le coût fixe par utilisateur, les prix all in et les bénéfices de notre support externe. Sans oublier l’impact P&L : vous passez d’un mode CAPEX à OPEX en comptabilisant hors bilan.

Si vous pensez qu’il est plus intéressant d’investir dans votre cœur de métier que dans l’achat d’actifs IT, alors le DaaS est définitivement fait pour vous.

Last but not least, vous réduisez votre empreinte écologique grâce à la dynamique circulaire intrinsèquement liée au aaS .

Posséder ou louer ?

Christian Levie reconnait aussi des inconvénients potentiels aux yeux de certaines entreprises. « S’engager dans une relation as-a-Service est une sorte de mariage. La clé est la relation de confiance qui s’établit et cela demande bien sûr des efforts de la part des deux parties. »

L’entreprise doit avant tout être persuadée de la valeur ajoutée de ce modèle. Chez Econocom, nous lions bien sûr nos propositions DaaS à des SLA transparents. L’objectif est que le responsable IT bénéficie de la meilleure qualité à moindre coût.

273_DaaS_RTBF

Votre café, avec ou sans service ?

Le saviez-vous ? Belfius et les autres grandes banques sont déjà fans du modèle de location. Logique selon Christian Levie, « la gestion administrative, comptable et logistique du déploiement des devices ne fait pas contrepoids face aux bénéfices de l’externalisation auprès d’un partenaire externe. »

New call-to-action

Les organisations (mais aussi les particuliers) se tournent de plus en plus vers les solutions as-a-service. Et pas que pour l’IT. Les concepts en tant que service se multiplient sur le marché. Pensez au café en entreprise, à l’adoucissement de l’eau dans les copropriétés voire à certains dispositifs en milieu hospitalier. « Les points communs sont souvent semblables : simplification, réduction des coûts, matériel up to date et transmission du risque vers le fournisseur. »

Conseils aux acheteurs

La longue expérience d’Econocom en matière de solutions en tant que service permet de dégager des conseils avisés.

Pour accompagner les entreprises dans leurs choix stratégiques, Econocom vous dévoile sa checklist pour une transition parfaite d’un modèle d’achat classique vers un modèle as-a-service. Vous découvrirez tous les aspects légaux, financiers et opérationnels à prendre en compte.

New call-to-action

Articles liés

vliegtuig 350x256

Financing

Le catering aérien, un exemple marquant des possibilités de l’économie circulaire

Un réel modèle circulaire de catering aérien n’existe pas encore, mais, depuis peu, les compagnies aériennes peuvent déjà acheter des chariots ...

EN SAVOIR +
circu banner

Financing

Comment maximiser la valeur économique des achats

Dans le dernier blog de notre série sur l'évolution des modèles d'achat et en particulier l'impact de device-as-a-service sur les achats, nous ...

EN SAVOIR +